Jean-Marc Gady, un designer passionné

Alexandra Appert
Scénographies éphémères, vitrines de luxe, objets à la fonctionnalité poétique, Jean-Marc Gady ancre ses créations dans leur époque en partant toujours de l’usage. C’est ce petit supplément d’âme qu’on appelle le talent chez les artistes et les designers.
Jean-Marc Gady, designer au regard ténébreux

Jean-Marc Gady, designer au regard ténébreux
©DR

Proche des réalités, il cherche en permanence à concevoir de beaux objets avec un minimum de rêve. Rentrer au cœur du sujet, intégrer les contraintes, amener le projet vers une concrétisation créative en résonnance avec l’esprit de la marque, telle est l’approche et la philosophie de Jean-Marc. Pièces uniques, petites séries ou modèles destinés à entrer dans les collections permanentes d’éditeurs internationaux, chaque nouveau projet requiert la même attention et la même volonté de dépassement des contraintes initiales pour tenter de répondre à la demande du client en la magnifiant.





Diplômé de l’école Bleue en 1997, Jean-Marc Gady est l'une des figures émergentes du design français. Manipulant à merveille les codes du luxe, de l’objet et de l’espace, son champ d’action couvre la scénographie, le design, l’architecture intérieure et la communication visuelle avec des références telles que : Louis Vuitton, Apple Computers, Baccarat, Guerlain, Moët & Chandon, De Beers, Dior, Chanel, Christofle… L’univers du luxe l’attire particulièrement car il fait appel au patrimoine des belles maisons aux précieux savoir-faire ancestraux qui ne cherchent qu’à être modernisés, décalés, réinventés. La main experte de l’artisan apportera un soin et une finition sans pareille. Réapprendre à utiliser des savoir-faire participe à notre identité, notre histoire et nos racines, selon Jean-Marc Gady.



Sa carrière débute par la création de mobilier, de luminaires et d’objets dédiés à l’art de la table pour Ligne Roset et Liv’it. Il fait alors l’objet de plusieurs appels permanents du VIA (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement) avant de rejoindre Louis Vuitton, entre 2002 et 2005, en tant que de directeur artistique des vitrines et des mises en scènes événementielles à travers le monde, notamment en Asie. Depuis 2005, Jean-Marc Gady a créé son propre studio. Toujours entre l’élégance et l’épure, la finesse et le luxe, son travail s’illustre parfaitement avec «French Cancan», sa première exposition personnelle présentée à la Galerie R ‘Pure (New York) et chez Forum diffusion (à Paris) en 2009. Depuis la rentrée 2008, Jean-Marc Gady enseigne également le design à l’École Bleue.



Spécialistes des vases inclinés et décalés, Jean-Marc Gady peut se targuer d’avoir un joli tableau de chasse à son actif : le Submarine pour Ligne Roset, l’Amphora revu pour les cristalleries Baccarat, l’Ammo pour la Gallery R’Pure… grande série, luxe ou galerie, chacun a le sien !



Actuellement, Jean-Marc Gady signe la scénographie de l’exposition « Voyage en Capitale » pour Louis Vuitton & Paris au Musée Carnavalet jusqu’au 27 février 2011 en retraçant l’histoire du célèbre malletier installé à Paris depuis 1854 autour des malles et bagages iconiques. Il est aussi auteur d’une collection de chaises pour l’éditeur Perrouin présentée au salon 100% Design à Londres ainsi qu’une collection de diffuseurs pour Dyptique, en boutique dès novembre 2010.





www.jeanmarcgady.com