Nathalie Auzépy, designer des points de vente

Christian de Rivière
Univers du luxe ou marques grand public, architecture intérieure ou design d’objets, approche rationnelle et marketing pour une application d’animation des points de vente ou intuition personnelle… Nathalie Auzépy exerce la profession de designer avec talent, s’entoure de professionnels créatifs et inspirés pour que notre quotidien soit plus beau. Vitrines luxueuses, objets oniriques ou expositions éphémères, elle touche à tout avec la même passion.
Lucedallino à la Design Week de Milan, 2010

Lucedallino à la Design Week de Milan, 2010
©DR

Maison.com : Pourquoi avez-vous choisi le métier de designer architecte d’intérieur ?



Nathalie Auzépy : Après avoir hésité entre les professions de styliste et d’architecte, c’est le métier qui m’a choisie. Entre les notions d’espace et d’architecture intérieure, j’ai choisi de partir de l’architecture du corps, véritable lien entre l’humain et l’espace. Trois bulles entourent le corps : la première est d'abord celle de la peau, puis celle du vêtement, la seconde est l’espace protecteur autour du corps dont la taille est propre à chacun et la troisième est l'espace de vie au sens plus large qui devient tour à tour architecture, immeuble, quartier puis ville sans oublier la nature évidemment qui est un espace à part entière. Ma vision de l'architecture étant donc de partir de l'humain pour aller vers l'espace et non l'inverse.





Maison.com : Quelles sont les étapes pour donner naissance à vos projets ?



N.A. : Tout nouveau projet débute par le brief du client. Il faut donc une vraie dose de psychologie et d’intuition pour sentir, comprendre tout ce qu’il oublie de dire et/ou ce qu’il ne veut pas dire puis formaliser. Lorsque nous travaillons pour une marque, nous partons d’une étude de marché pour la comprendre en termes de positionnement, parts de marchés, valeurs, discours de marque, forum qualitatif de retour client… Le mieux est de démarrer d’un brief à la fois créatif et marketing et de s’adosser à la plateforme de la marque pour en connaître les fondements et ses différenciations pour cerner son unicité afin que la nouvelle prise de parole soit légitime et distinctive.



Ensuite, passage obligé, nous faisons un benchmarking sur toutes les tendances du moment dans tous les domaines en incluant la mode, l’art, la musique, le quotidien… cela nous permet de redéfinir le territoire de la marque avec des mots clés et aboutir ainsi au concept. Nous pouvons alors proposer au client trois approches : une première exactement dans ses cordes, une deuxième légèrement en arrière pour le rassurer sur notre compréhension de la marque et une troisième nettement plus projective pour que la marque ose prendre des risques.



Enfin, nous formalisons le projet sous forme d’images 3D, de dessins réalisés à la main et souvent de maquettes très parlantes car nous avons un atelier à l’agence.





Maison.com : Avez-vous des matériaux favoris ?



N.A. : Personnellement, je me suis éloignée des matériaux composites utilisés seuls. J’utilise le bois, la pierre, le métal, mais j’aime avant tout les décalages pour que les matières soient en opposition. Silicone et verre par exemple, tout deux transparents mais opposés à la fois tactilement et visuellement. J’associe aussi volontiers un matériau très bon marché comme le bois brut à un matériau luxueux tel l’argent massif. Tout sauf le total look !





Maison.com : Les savoir-faire des fabricants et artisans influencent-ils votre travail ?



N.A. : Lors d’un projet nouveau, une véritable discussion s’instaure avec le fabricant ; notez aussi que certaines solutions techniques influencent aussi la mise en œuvre et c’est le devoir du designer de s’y plier avec audace. A contrario, certains savoir-faire permettent de créer. L’échange est primordial et nous travaillons avec le client et avec le fabricant. Nous sommes nous mêmes fabricants, puisque depuis peu nous avons un atelier à l'agence ou certaines créations sont entièrement faites à la main dans un esprit artisanal et purement artistique. Sinon, nous privilégions en très grande partie une fabrication française de toutes nos réalisations.





Maison.com : Quels sont vos éditeurs et clients ?



N.A. : Mes meubles, luminaires et objets sont principalement édités chez NADS Editions mais aussi chez Vert Baudet… Mais je serais très heureuse d'être éditée par d'autres éditeurs! Sinon, l’agence travaille régulièrement pour André, Guerlain, Petit Bateau, Célio, Nike





Maison.com : Votre actualité ?



N.A. : Depuis 5 ans, nous avons en charge tous les lancements produits de Guerlain et notamment les vitrines et les scénographies. Afin de faire rêver le grand public, nous créons des décors oniriques faits de gouttes de verres soufflées à la bouche, de perles brodées, découpes de métal évoquant des roches, fleurs en papiers XXL bordées de Leds, cuir découpé… pour leurs 8 boutiques parisiennes.



Pour Petit Bateau et Célio, nous développons toute l’animation points de vente, de la PLV en passant par les vitrines et la mécanique commerciale retail pour leurs 230 magasins. Côté nouveautés, nous allons travailler pour Puiforcat dans le luxe et développer un nouveau concept de point de vente avec Ferrero qui sortira courant 2011.





Maison.com : Quel est l’objet que vous auriez aimé avoir créé ?



N.A. : Depuis toujours, je suis amoureuse des Eames, de leur justesse créative et plus particulièrement du Lounge Chair et du portemanteau pour leur simplicité et leur façon insolente de traverser le temps sans prendre une ride. Il s’agit en outre de créations totalement transversales qui s’intègrent avec la même élégance fonctionnelle dans un univers moderne ou classique, d’adulte ou d’enfant, en remplissant parfaitement leur fonction.





Maison.com : Un rêve, une envie ?



N.A. : Je suis en train de développer le département design sonore de l’agence et pourquoi ne pas composer car la musique est elle aussi un espace. Sinon, j’adorerais m’occuper de concevoir un hôtel restaurant à taille humaine avec toutes ses fonctionnalités de A à Z: design, mobilier, espace enfants, musique, carte… et même un réseau interne pour intégrer les résidents sous forme de communauté éphémère.



Je suis également en train de développer davantage le pôle communication (claims, wording, shooting photo…) et la stratégie qui peuvent être à la fois synthétique et artistique.

Enfin, j’aimerais redessiner du mobilier pour enfants.





Maison.com : Votre parcours en quelques dates ?



N.A. : Après 3 années passées à Camondo, j’ai suivi les cours de l’ESAT en architecture intérieure. Depuis je suis indépendante. En premier lieu, j’ai créé des pièces uniques de mobilier en bois et métal pour des galeries d’art, puis j’ai monté N.U. avec une boutique dans le Marais où je distribuais mes propres produits associés à d’autres coups de cœur. Puis en 2003, j’ai monté NADS, une agence de design global 360°qui intègre tous les outils de communication de la marque sur les points de vente.



Site marchand : www.design4.fr

Site luminaires :www.nadsedition.fr



www.n-udesign.com



L’agence : www.nads.fr