Ora Ito : du 3D au réel

Marie-Laure de Vienne
Le jeune designer poursuit une belle carrière qui est partie du piratage des produits de grande marque en 3D pour aboutir à la création de produits réels et non plus virtuels.
Ora Ito

Ora Ito
©DR

Qu’y a-t-il de commun entre la bouteille aluminium d’Heineken, l’eau de toilette Adidas, le vase Hub, les couverts recto-verso de Christofle ou un meuble Habitat ? Rien… si ce n’est que ces produits sont signés Ora Ito et que leur créativité est le fruit de l’imagination d’un designer au génie déjanté par sa passion pour la technologie.



Dès 19 ans, l’artiste iconoclaste crée la toute première marque virtuelle en détournant en 3D les logos ou les produits de grands noms tels que Vuitton, Apple, Bic ou Nike. Nous sommes dans les années 90 et le virtuel n’en est qu’à ses balbutiements, d’où un réel choc et engouement des internautes qui se passionnent pour ses produits aux lignes épurées et sensuelles. Rapidement la fiction devient réalité, car les surfeurs sur le net cherchent à acheter sur le marché ses produits inexistants ou passent des commandes sur le site.



Dès l’an 2000, Ora Ito se consacre dans son studio à la création de produits bien réels. Tous les secteurs d’activité l’intéressent, de la bouteille « oscarisée » de bière à l’architecture de la boîte de nuit Cab en passant par les concessions européennes de Toyota, l’habillage d’un whisky Ballantine’s ou le showroom de Nike.



Les trois dernières créations les plus marquantes sont la collection complète de mobilier de salon pour Steiner (fauteuil, canapé, table basse : toutes les typologies de pièces adaptées au salon), le flacon Idylle de Guerlain et le kit nomade de maquillage de Fred Farrugia.



Pour Ora Ito, la vision d’une idylle est une larme de bonheur, une douceur dorée, d’où un flacon or dans lequel il a injecté une peinture chromée suggérant ainsi une larme d’amour. Quintessence même de la femme, le flacon de Guerlain est la goutte d’or dans laquelle Zeus s’incarna pour féconder Danaé.



Proche du couteau suisse qui se déplie, la dernière trouvaille du designer est une palette de maquillage pour Fred Farrugia, l’ex make-up artist de Lancôme. Evolutif, à composer soi- même, le concept est une superposition de modules aimantés et clipsables qui se déploient en éventail. En un seul objet sont réunis le fond de teint, le gloss, la poudre, l’ombre à paupières, le blush. Nomade et complet pour se maquiller, ce produit vendu en exclusivité chez Sephora va à coup sûr être plébiscité par les «business women» !



Luxe intemporel, formes évidentes à comprendre, épure minimale et apparente simplicité résument la philosophie qui guide Ora Ito dans la conception de ses produits. Reconnue, appréciée, sa créativité est telle que le nom Ora Ito est devenu label.



/www.ora-ito.com/