Philippe Riehling, designer génération facebook

Jean-Luc Mellouche
Se définissant comme un designer "Eco-logique" Philippe Riehling est passé maitre dans la conception de meubles ecolo en Bouleau avec une touche simple mais bien à lui.
Philippe Riehling, designer

Philippe Riehling, designer
©DR

Connu Philippe Riehling ? Sans doute reconnu depuis longtemps par ses pairs, ce jeune designer dont la formation en Eco-design s'est achevée en 2006 à Dole, s'est révélé rapidement au grand public avec le Web...

Exposées au Salon du Meuble de Paris, à Maison&Objet ainsi qu'à Milan ses créations plaisent aux pros avant-gardistes malgré le côté "simples, intemporelles et logiques..." de ses œuvres et l'exercice de style devenu obligatoire : "respect des critères environnementaux" comme il dit lui même. Bref, rien d'excitant sur le papier, mais bien surprenant sur la matière...



Pour vous mettre sur la voie : une inspiration scandinave pour la collection SAMIEL, ronde et régulière, et notamment pour les tables basses, en finition chêne, érable, noyer ou muirapiranga. Vous ne voyez toujours pas ? Il y a des chances que vous ne soyez pas membre de Facebook. Vous auriez tout de suite eu à l'esprit cette table basse en bouleau, aux angles arrondis dont les piètements se rejoignent au centre. Car cette sympathique table a du être affichée sur le site communautaire quelques centaines de milliers de fois...



A l'instar d'autres marques comme Myfab, qui utilisent Internet comme vecteur de communication quasi exclusif et comme canal de vente principal, l'Edito, l'éditeur de Riehling, est passé maître dans le marketing online. Avec des moyens sans doute limités la jeune société a su promouvoir ses tables basses, bibliothèques et autre mobilier en bois (issus de forêts gérées durablement, of course...) auprès d'une cible qui passe désormais plus de temps sur le web que sur tout autre media : sites de deco, recherche sur google, blogs...



Mais si l'exercice marketing est payant c'est que le produit correspond bien au e-commerce : visuel, simple, matière "achetable" sur Internet comme le plastique (cf. Kartell) et prix accessible (moins de 300 euros)



Pendant ce temps la notoriété de Philippe Riehling grimpe doucement... A suivre !



www.riehling.com/

www.ledito.com