Vincent Poujardieu repousse les limites

Agnès Zamboni
Pour ce designer, la création est un défi. A travers l’expérimentation des matières, il a aussi découvert le plaisir des formes.
Etagère Ether composée de plateaux en lattes d’érable massif, réunies par des lames en fibre de carbone et potences en marbre Marquina noir d’origine espagnole. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.

Etagère Ether composée de plateaux en lattes d’érable massif, réunies par des lames en fibre de carbone et potences en marbre Marquina noir d’origine espagnole. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.
©Stéphane Garrigues


Défricher de nouveaux territoires



Contrairement à de nombreux designers, Vincent Poujardieu n’a pas fait ses classes dans une agence ou le studio d’un designer de renom. Depuis le début de sa carrière, débutée dans les années 1990, il est son seul guide, avec sa curiosité et sa passion et apprécie le travail direct en RED (recherche et développement) avec les entreprises industrielles qui lui apportent des techniques et des matériaux venus d’ailleurs et avec lesquelles il a tissé des relations d’amitié. Il travaille aussi directement avec les particuliers et clients privés qui souhaitent acquérir une pièce d’exception. Ses expériences avec des éditeurs de design lui ont fait comprendre que cet univers formaté de produits prêts-à-l’emploi n’était simplement pas le sien. « La reproduction systématique d’un identique mode opérationnel m’ennuie », avoue Vincent Poujardieu qui valorise le transfert des technologies et le détournement des matériaux, comme les matières composites et nids d’abeilles employés dans l’aéronautique. « Je décortique le matériau et je garde ce qui m’intéresse. Je me focalise sur son essence même pour en faire autre chose ». Les matériaux sandwichs nid d’abeilles généralement utilisés pour fabriquer des unités hospitalières ou militaires sont produits dans des grandes dimensions. Une aubaine pour Vincent à qui le challenge de la démesure et le goût du risque ne font pas peur ! 



Dans l’univers mystérieux de la base sous-marine de Bordeaux, lampe Nida qui s'inspire d'un nid d'abeille à l'état naturel. Structure en aluminium aéronautique avec une finition chromée or. Les polygones offrent une diffraction cinétique de la lumière. Le piètement est composé d'un tube en inox cintré, équilibré par de deux fines tiges en inox se croisant comme des rayons de soleil fichés dans le sol. L'ensemble du pied est traité à l'or 24 carats. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.

Dans l’univers mystérieux de la base sous-marine de Bordeaux, lampe Nida qui s'inspire d'un nid d'abeille à l'état naturel. Structure en aluminium aéronautique avec une finition chromée or. Les polygones offrent une diffraction cinétique de la lumière. Le piètement est composé d'un tube en inox cintré, équilibré par de deux fines tiges en inox se croisant comme des rayons de soleil fichés dans le sol. L'ensemble du pied est traité à l'or 24 carats. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.
©Eloi Ficat




Aller vers l’inconnu



Sa prédilection vers l’expérimentation des matériaux a entrainé inéluctablement Vincent Poujardieu vers l’édition de pièces uniques ou en séries limitées. Recherche d’équilibre, jeux de porte-à-faux ou de pleins et de vides, l’esthétique de ses créations s’amusent avec les extrêmes jusqu’à l’exploit. Le bureau Z, véritable prouesse technique, a été fabriqué à partir d’un panneau sandwich de 6 m de long, produit exclusivement par la société Euro-Shelter. « Il n’y a pas de continuité de style dans mon travail. C’est le matériau qui me guide. L’objet, la fonction n’est autre qu’une rencontre avec le matériau ». 



Avec son pied décalé et décentré en marbre Marquina noir, table de repas Ether avec plateau ovale en verre pour 6 personnes. Pièces circulaires autobloquantes en inox collé pour assembler le pied et le plateau. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.

Avec son pied décalé et décentré en marbre Marquina noir, table de repas Ether avec plateau ovale en verre pour 6 personnes. Pièces circulaires autobloquantes en inox collé pour assembler le pied et le plateau. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.
©Stéphane Garrigues




Travailler à contrecourant



Alors que la tendance est au minimalisme, Vincent lui suit son chemin. Dès 2003, il s’intéresse au marbre, bien avant que la tendance s’en empare. C’est son amour de la montagne, de la géologie et de la nature, ses trois sources principales d’inspiration, qui lui a donné l’envie de le travailler la pierre, de façon massive comme un roc. La table Ether en marbre et verre pèse 640 kg avec 4 pieds de 120 kg chacun et un plateau en verre de 120 kg… Bien sûr, toutes ses pièces très lourdes sont démontables pour le transport. Il a aussi revisité le système d’assemblage du bois en menuiserie et ébénisterie de création française avec la pierre. Et son travail renoue avec les maîtres du design italien qui étaient aussi des architectes comme Carlo et Tobia Scarpa, Mario Botta, Aldo Rossi ou Angelo Mangiarotti dont on reparle beaucoup aujourd’hui.



Vincent Poujardieu, récemment distingué parmi les 100 designers de la French Touch par le VIA, participera avec la Gallery OAK, à la 2ème édition du salon Collectible, réunissant les créations en pièces uniques et éditions limitées d'éditeurs et de designers de la scène internationale. Elle se déroulera à Bruxelles du 14 au 17 mars 2019. (https://collectible.design/



Contact :

Vincent Poujardieu


www.poujardieu-design.fr

Mail : v.poujardieu@orange.fr



Bureau Z, composé d’un panneau sandwich en aluminium nid d’abeilles plié en deux parties et courbé. Recouvert d’une peinture laque automobile, il a été développé par l’entreprise Euro-Shelter. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.

Bureau Z, composé d’un panneau sandwich en aluminium nid d’abeilles plié en deux parties et courbé. Recouvert d’une peinture laque automobile, il a été développé par l’entreprise Euro-Shelter. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.
©Artcurial




Gros plan sur l’un des deux raidisseurs du bureau Z. Cette cale en aluminium découpé et soudé stabilise la forme particulière du bureau. Le chant du panneau, quant à lui, après défonçage sur 1,5 cm de profondeur a été rempli de résine blanche. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.

Gros plan sur l’un des deux raidisseurs du bureau Z. Cette cale en aluminium découpé et soudé stabilise la forme particulière du bureau. Le chant du panneau, quant à lui, après défonçage sur 1,5 cm de profondeur a été rempli de résine blanche. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.
©Artcurial




Vincent Poujardieu a étudié le design à l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux dans les années 1980. Après son DNSEP (Diplôme national supérieur d’expression plastique), il a rejoint la capitale et a tissé son propre réseau en travaillant directement avec des firmes industrielles. En 2000, il a créé son propre studio de design dans la région de Bordeaux.

Vincent Poujardieu a étudié le design à l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux dans les années 1980. Après son DNSEP (Diplôme national supérieur d’expression plastique), il a rejoint la capitale et a tissé son propre réseau en travaillant directement avec des firmes industrielles. En 2000, il a créé son propre studio de design dans la région de Bordeaux.
©Natalie Victor-Retali




Porte-bouteille Bwine et boîte écrin isotherme en composite de copeaux de liège reconstitués et produits par la société portugaise Amorim Cork, située à Porto. Elle permet de transporter à vélo et de conserver, à la température optimale, une bouteille de vin. Sous une température de 30°, elle ne perdra qu’un seul degré en 1 heure de temps. Le harnais en cuir permet de la porter comme un sac à main ou en bandoulière. Editée par la société bordelaise Cop Bwine. Création Vincent Poujardieu.

Porte-bouteille Bwine et boîte écrin isotherme en composite de copeaux de liège reconstitués et produits par la société portugaise Amorim Cork, située à Porto. Elle permet de transporter à vélo et de conserver, à la température optimale, une bouteille de vin. Sous une température de 30°, elle ne perdra qu’un seul degré en 1 heure de temps. Le harnais en cuir permet de la porter comme un sac à main ou en bandoulière. Editée par la société bordelaise Cop Bwine. Création Vincent Poujardieu.
©Nicolas Halgand




Janina, carafe à décanter en verre fabriquée en Roumanie. Elle se caractérise par une forme inclinée avec une partie supérieure idéale pour aérer le vin. Son corps double et sa partie inférieure en forme de boule favorise la prise en main et le service. Edition et création Vincent Poujardieu.

Janina, carafe à décanter en verre fabriquée en Roumanie. Elle se caractérise par une forme inclinée avec une partie supérieure idéale pour aérer le vin. Son corps double et sa partie inférieure en forme de boule favorise la prise en main et le service. Edition et création Vincent Poujardieu.
©Bernhard Winkelmann




Inspiré de la géométrie et symbolique islamique, paravent miroir double face Marilyn en aluminium anodisé pouvant faire office de séparation de pièce. Base en tubes d’aluminium anodisé avec lattes qui se croisent avec des intervalles de 5 cm. Elles sont reliées aux miroirs insérés entre la face avant et la face arrière par des entretoises.  Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.

Inspiré de la géométrie et symbolique islamique, paravent miroir double face Marilyn en aluminium anodisé pouvant faire office de séparation de pièce. Base en tubes d’aluminium anodisé avec lattes qui se croisent avec des intervalles de 5 cm. Elles sont reliées aux miroirs insérés entre la face avant et la face arrière par des entretoises. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.
©Vincent Poujardieu




Version paravent double face Marilyn, sans miroirs, avec croisillons de lattes d’aluminium anodisé qui peut servir de séparation d’espace. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.

Version paravent double face Marilyn, sans miroirs, avec croisillons de lattes d’aluminium anodisé qui peut servir de séparation d’espace. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.
©Vincent Poujardieu




Bureau Zeus avec piètement en marbre Saint-Anne des Pyrénées et plateau en porte-à-faux recouvert de cuir. La base de cette pièce, composée de 4 pieds de forme trapézoïdale alignés, est positionnée d’un côté à une extrémité du plateau.  Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.

Bureau Zeus avec piètement en marbre Saint-Anne des Pyrénées et plateau en porte-à-faux recouvert de cuir. La base de cette pièce, composée de 4 pieds de forme trapézoïdale alignés, est positionnée d’un côté à une extrémité du plateau. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.
©Vincent Poujardieu




Bureau Zeus avec gros plan sur le système d’assemblage en queue d’aronde. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.

Bureau Zeus avec gros plan sur le système d’assemblage en queue d’aronde. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.
©Vincent Poujardieu




Table basse Ether au piètement composé de tranches de marbre blanc de Carrare et Marquina noir assemblés par 2 et 3 éléments. Un néon éclaire le chant du plateau en verre Securit blindé inséré dans le pied. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.

Table basse Ether au piètement composé de tranches de marbre blanc de Carrare et Marquina noir assemblés par 2 et 3 éléments. Un néon éclaire le chant du plateau en verre Securit blindé inséré dans le pied. Création Vincent Poujardieu chez Gallery OAK.
©Stéphane Garrigues