Quatre façons de construire sa maison en bois

Julie Rossignon
On différencie 4 systèmes de construction pour une maison en bois. Quel qu'il soit, le système ne change rien aux qualités du bois : légèreté, résistance, pouvoir isolant et respect de l'environnement ! Sans oublier une liberté architecturale quasi totale pour le maître d’œuvre.
Poteaux-poutres

Poteaux-poutres
©Sogycobois

L'ossature bois

Le plus connu. Il s'agit de préfabriquer la structure en atelier. Celle-ci se compose de montants et de traverses dont les cavités sont remplies avec un isolant adapté. Ceci fait, direction le chantier pour assembler les murs entre eux.


Ossature bois

Ossature bois
©ADIB




Le « poteaux-poutres »

Un système privilégié pour la lumière et les gros volumes. De fortes sections de bois permettent d'accueillir de larges baies vitrées. Les poteaux et les poutres peuvent être espacés de plusieurs mètres.


Poteaux-poutres

Poteaux-poutres
©ADIB




Le bois empilé

Souvenez-vous ces jeux de construction avec des baguettes de bois... Tout pareil ici où de longs éléments de bois s'emboîtent horizontalement les uns sur les autres. Deux aspects possibles : les madriers (sections rectangulaires calibrées) et les rondins/fustes (sections rondes calibrées ou non).



Les panneaux en bois massif

Très plébiscité en Allemagne et en Autriche, cette technique de construction se propage de plus en plus en Europe. Les panneaux de structure sont constitués de planches contrecollées (couches croisées et collées entre elles). Celles-ci sont généralement de grandes dimensions et peuvent atteindre 22 m de long. Un mur est constitué d'un panneau entier, sans montant ni cavité.



Pour plus de détails, consultez le tableau « Zoom sur les systèmes de construction » en photo !


Zoom sur les systèmes de construction

Zoom sur les systèmes de construction
©ADIB






Julie Rossignon pour l'ADIB

www.adib-franche-comte.com