Une terrasse en pierre

Cléo Trocmé
Une terrasse en pierre naturelle, en pierre reconstituée ou en carrelage est la garantie d’une ambiance minérale très séduisante. Tout savoir pour bien choisir son revêtement de terrasse.
Naturellement vieillie, la pierre bleue donne une touche de noblesse à la terrasse. 25 x 25 cm. Castorama.

Naturellement vieillie, la pierre bleue donne une touche de noblesse à la terrasse. 25 x 25 cm. Castorama.
©2010 DR

La pierre, qu'elle soit naturelle ou reconstituée, présente tous les atouts pour s'accorder à des décors classiques ou plus contemporains. Quand au carrelage, qui imite à la perfection le bois comme la pierre, il se fond dans toutes les ambiances.



Choisir une terrasse en pierre naturelle

Résistante et facile à vivre, la pierre naturelle habille la terrasse d'une touche de charme intemporel. Teintes, formats, dureté, épaisseur, prix... le choix est suffisamment large pour s'intégrer à tous les univers et répondre à tous les besoins. Seul impératif, choisir une pierre ingélive capable de résister aux variations climatiques.



Classiques, les pierres calcaires, type pierre de Bourgogne, se distinguent par leurs tons ocres, ivoires et beiges. Elles sont aujourd’hui de plus en plus concurrencées par les teintes anthracites ou grises des ardoises, du granit ou de la pierre bleue qui, dans des formats plus grands, plus design, s'accordent particulièrement bien aux ambiances contemporaines.

Toutes ces pierres sont disponibles avec différents aspects de surface sachant que les surfaces rugueuses ont les faveurs du public car elles sont antidérapantes.



Poser un dallage en pierre naturelle

Lorsqu’elles sont rectangulaires mais de dimensions diverses, les dalles de pierre naturelle se posent en opus romain.

Lorsqu’elles sont rectangulaires mais de même format, elles forment un opus bande qui élargit visuellement l'espace.

Carrées, elles permettent toutes les fantaisies de calepinage, plus ou moins réguliers selon que les joints sont décalés ou non.

De contour irrégulier, les dalles se posent en opus incertum, une mise en œuvre privilégiée pour les petites surfaces ou les allées.

D'une façon générale, plus les carreaux sont grands, plus leur épaisseur sera importante et de cette épaisseur dépendra le type de pose. Un dallage de 4 à 6 cm d'épaisseur se pose directement sur un lit de sable stabilisé tandis que les dalles de 2 à 3 cm sont scellées au bain de mortier sur une chape de béton. Les joints sont ensuite comblés au mortier de chaux.



Entretenir un dallage en pierre naturelle

La pierre naturelle se contente d'un brossage au printemps et à l'automne ou d'un nettoyage à haute pression. Seuls les dallages calcaires, orientés au nord ou à l'est, exigent l'application d'un produit hydrofuge tous les trois ou quatre ans pour éviter le développement des mousses. Les taches éventuelles s'estomperont sous l'effet de la pluie tandis que la surface se patinera au fil des années jusqu'à offrir un aspect vieilli au caractère marqué.



Choisir une terrasse en pierre reconstituée

Fabriquée à partir d'un mélange de béton et de minéraux, très résistante, toujours ingélive, quasiment incassable, parfaitement calibrée, la pierre reconstituée semble posséder tous les avantages.

La plupart des dalles de pierre reconstituée reproduit aujourd’hui de manière parfaite l'empreinte, l'aspect, le grain et les irrégularités des vraies pierres dans des formats plus variés. Souvent vendues par lots de formats combinés, ces dalles permettent la réalisation d'opus romain ou de cercles qui se patineront au fil du temps, comme la pierre naturelle.



Poser un dallage de pierre reconstituée

La mise en œuvre d’un dallage en pierre reconstituée se fait par collage sur dalle de béton ou par scellement traditionnel sur bain de mortier. Les joints sont réalisés avec un mortier à base de sable. Des tâches blanchâtres, remontées de laitance risquent d'apparaître après la pose, mais pas d'inquiétude, elles s'atténueront dans le temps.



Entretenir un dallage en pierre reconstituée

Un dallage en pierre reconstituée s’entretient à l'eau claire. Les nettoyeurs haute pression sont à éviter car ils risquent d'attaquer la surface et de créer des microcavités dans lesquelles la poussière s'immiscera.



Une terrasse en carrelage

L'utilisation d'un même revêtement à l'intérieur et à l'extérieur garantit l'intégration de la terrasse aux pièces de vie, à condition de choisir un carrelage adapté.

Un carrelage en terre cuite, avec ses teintes allant de l’ocre au rouge, résiste au gel si les dalles ont subi une cuisson à très haute température qui les rend moins poreuses et moins fragiles. Elles se posent comme un carrelage classique sur un bain de mortier et s'entretiennent à l'eau savonneuse.

Un carrelage en grès cérame est ingélif et très résistant. Il se pose par encollage sur une dalle étanche puis s'entretient à la serpillière humide.