Arceau : arche ou tunnel de fleurs

Ferme de Gally
Arceau pour faire grimper, arceau pour ombrer, arceau pour marquer l'entrée, à chacun son arceau. Pour être élégant votre arceau doit être adapté à votre jardin. Pensez-y.
Et voilà le travail !

Et voilà le travail !
©Gally

C'est le bon moment pour installer un arceau. Les plantes que vous allez y faire grimper sont en repos et supporteront taille et stress de la plantation. Pas de précipitation. Trouvez à votre arche ou arceau la meilleure place, celle où il s'intégrera parfaitement au "paysage".



A l'entrée de l'allée, il marque le passage, figure une porte imaginaire avec panache lorsque l'arche est fleurie, avec mystère quand elle est recouverte de verdure dense. Ne voyez pas trop grand 2 à 2,50 m sont suffisant pour autoriser le passage sans se baisser. N'allez jamais au-delà de 3 m dans un jardin de taille moyenne. Vous perdriez en intimité.



Le long d'une allée, il invite à déambuler. Préférez alors une succession d'arches espacées d'au moins 2 m. Votre jardin est trop petit à votre goût, agrandissez visuellement la perspective en réduisant l'espace entre les arches de quelques centimètres petit à petit dans le sens de la promenade : par exemple, 2 m, 1,80 m, 1,60 m, etc.

Sa largeur sera proportionnelle à l'allée qu'il surplombe : juste un peu plus large que les montants n'empiètent pas sur le chemin.



Le conseil Maison.com

Si vous avez déjà une arche installée bien plus large que l'allée, plantez vos grimpantes côté intérieur. Ainsi leur végétation comblera visuellement cet écart de largeur qui nuit à l'harmonie de l'ensemble.



Dicton :

"Quand secs sont les Avents, abondant sera l'an."