Bleu d'azur, le caryoptéris

Ferme de Gally
Le caryoptéris attend la rentrée pour vous offrir ses fleurs. Bonne idée pour vous mettre du baume au coeur au retour des vacances. Surtout qu’il prospère sans grandes exigences !
Caryoptéris, mais il y a bleu et bleu...

Caryoptéris, mais il y a bleu et bleu...
©Gally

Il est peu d'arbuste à fleurs encore présentable aux abords de septembre. Les floraisons estivales s'essoufflent. Le caryoptéris, lui, attend la fin de l'été pour épanouir ses fleurs en pompons légers d'un bleu d'azur. Quelle bonne idée car il n'y a pas meilleur compagnon pour les asters, dans les mêmes nuances de bleu ou toutes blanches selon vos goûts.



Essayez aussi le mariage avec un oranger du Mexique doré (Choisya ternata 'Sundance') ou l'opulente graminée dorée au nom impossible, l'Hackonechloa macra 'Aureola', cet or végétal est le plus bel écrin que vous puissiez offrir à votre caryoptéris.



Mais il y a bleu et bleu. Tous les jardiniers n'ont pas les mêmes goûts. Si vous êtes plutôt bleu clair, 'Heavenly Blue', le plus courant, est pour vous. Bleu foncé, plus intense, avec 'Grand Bleu'. Même nuance de fleurs sur fond de feuilles argentées avec 'Dark Knight'. Un soupçon de violet pour 'Ferndown' ou 'Arthur Simmonds'. Extrêmement résistant à la sécheresse, la vie en pot lui convient et il prospérera sans difficulté sur les balcons les plus ensoleillés... à condition d'être arrosé de temps à autre tout de même !



C'est un rapide : en 5 ans, le voilà déjà adulte ! Et ce dans tous terrains légers, même pauvres, caillouteux ou calcaires !



Le saviez-vous ?

Les Britanniques l'appellent familièrement "Blue beard", autrement dit "Barbe bleue". Mais celle-là est bien plus inoffensive que celle du conte !



L'astuce Maison.com

Si vous voulez le voir fleurir généreusement d'année en année, n'oubliez pas de le tailler sévèrement, à 5 cm au-dessus du sol, chaque printemps.