Le Calathea Crocata, l’exigence d’avril

Alexandra Trubat
Un tempérament de feu caractérise la plante du mois d’avril. Pétulant, coloré et exigeant, le Calathea Crocata est une plante d’intérieur qui dynamise l’atmosphère de la maison.
2 mois de floraison continue pour le Calathea Crocata

2 mois de floraison continue pour le Calathea Crocata
©Office Hollandais des Fleurs

Haut en couleur !



Originaire des forêts humides d'Amérique tropicale, en particulier du Brésil et des Antilles, cette plante possède de larges feuilles arrondies, oblongues ou lancéolées qui peuvent atteindre 15 à 20 cm de longueur. Parfois disposées sur deux rangées, les feuilles postérieures émergent des tiges gainées des feuilles antérieures.



Délicatement marquées de vert, pâle ou foncé, ses feuilles semblent parfois jaillir de la souche mais en réalité, elles ont un court pétiole. Le mystère du Calathea Crocata se révèle à leur dos qui est…violet !



Cette plante révèle aussi au printemps une très belle et lumineuse floraison. Les bractées pointent vers le ciel leur audacieuse couleur de feu. Ces flèches très distinguées peuvent rehausser toutes les décorations intérieures.



Outre le Calathea à fleur, les variétés sans fleurs sont aussi tendance comme « Freddie » un invité branché en costume à rayures, « Medallion » une dame au feuillage voluptueux, ou encore « Veitchiana » une demoiselle en boa…Les formes, tailles, motifs et tiges forment de nombreuses combinaisons.





Une culture exigeante !



Choisir un Calathea Crocata, c’est opter pour un peu de difficulté car ses conditions de culture sont particulières. Mais, cette plante vivace peut vivre de nombreuses années si ses exigences sont respectées. Il faut en fait se rapprocher le plus possible des conditions de culture de sa région d’origine. Ainsi, trois éléments nécessaires sont essentiels : l’humidité, peu d’air et de la chaleur.



Le Calathea Crocata aime les bains de deux centimètres d’eau dans une coupelle. Un humidificateur d’air peut aussi s'avérer utile dans le cas de chauffage électrique. L’important est d’augmenter le taux d’humidité dans l’air. Il se plaît à l’écart du soleil direct dans une température constante de 18 à 22 °C. Ce dernier point conduit au plus important : cette plante ne supporte pas les courants d’air et les écarts de température. Si la nuit, la température descend vers les 15 degrés, elle dépérira très vite.



En contrepartie de ses soins, le Calathea Crocata fleurit environ deux mois et recommence tous les neufs mois. Beaucoup d’exigence pour une plante, mais avec un résultat dont vous serez fier.