Le Chrysalidocarpus, starlette du mois d’août

Alexandra Trubat
« Victime de la mode, tel est son nom de code ». Très souvent appelé Areca, le Chrysalidocarpus est l’un des palmiers les plus populaires pour tous les amoureux de plantes d’intérieur. Très feuillu, il donne une jolie touche exotique et tropicale à vos pièces. Au mois d’août, succombez à sa popularité.
Avec le Chrysalidocarpus, donnez un air exotique à votre salon

Avec le Chrysalidocarpus, donnez un air exotique à votre salon
©Office Hollandais des Fleurs

Originaire des endroits les plus exotiques de la planète comme l’Ile Maurice ou Madagascar, on trouve encore des Chrysalidocarpus à l’état sauvage au Brésil, en Californie, ou encore en Australie. Avec ses longues tiges-feuilles jaunes tachetées de noir qu’il arbore fièrement, il ne passe pas inaperçu.





Des palmiers fous, fous, fous



Le Chrysalidocarpus est un palmier touffu dont les tiges croissent en touffes denses comme celles des roseaux. Ses feuilles arquées sont portées par des pétioles de 60 cm, orangés et profondément cannelés. Elles sont divisées en plusieurs segments verts, rigides et luisants. Les feuilles d'une plante de 1,50 m de hauteur mesurent de 90 cm à 1,20 m. Les nouvelles feuilles se dévoilent progressivement et la croissance du Chrysalidocarpus est d’une telle rapidité, qu’à un certain moment on ne peut plus le déplacer.



A l'état spontané, le Chrysalidocarpus porte des fleurs jaunes en été. Elles sont suivies de fruits qui sont violet foncé. Mais en intérieur, ce palmier ne peut pas fleurir.





De toutes les tailles



Les Chrysalidocarpus existent dans toutes les tailles. Choisissez les versions de cinquante centimètres pour les rebords de fenêtres, de un mètre à poser au sol ou encore de plus d’un mètre et demi pour une véranda.



Même si les palmiers sauvages aiment beaucoup l'eau et la lumière, il faut veiller à ne pas trop exposer le Chrysalidocarpus. Un arrosage régulier est aussi indispensable : baignez la motte une fois par semaine afin qu'elle reste constamment humide. Il est également conseillé de maintenir cette plante à l'abri des courants d'air et autres changements de température.



Dans de bonnes conditions de culture, ce « fruit d’or », sous son nom grec, peut vivre très longtemps.



Vous aurez l’impression d’être sur la promenade des Anglais tout en restant à la maison.