Séduisants petits conifères bleus

Ferme de Gally
Trônant traditionnellement au beau milieu des rocailles, les petits conifères bleus savent aussi s'intégrer dans les massifs entre les vivaces, jouer les sentinelles au détour d’une allée ou se tenir bien sages, en bac, sur le balcon...
Conifères bleus

Conifères bleus
©Gally

Les espaces réduits sont évidemment destinés aux conifères nains : ils poussent si lentement ! 10 cm par an représente en effet un effort que certains de ces petits conifères bleus ne sont pas capables de fournir. Et bien tant mieux ! Ainsi n'est-il pas nécessaire de recourir aux services de la cisaille. Les "bleus" se trouvent parmi les sapins, les cèdres, les épicéas, les faux cyprès ou encore les genévriers.



Les variétés à port étalé comme le petit cèdre de l'Himalaya 'Feeling Blue' (80 cm) ou nombre de genévriers comme par exemple 'Blue Chip' ( 30 cm) feront d'efficaces couvre-sol sur les talus ou en bordure de rocaille.

Les formes pyramidales des Chamaecyparis comme 'Boulevard' (3 m en 15 ans) ou celles plus compactes d'un épicéa comme 'Glauca Globosa' (2 m à 30 ans !) pourront poser fièrement aux abords d'un escalier, dans l'entourage d'une porte, aux angles des allées ou des massifs, ou en bac sur la terrasse ou le balcon, s'ils ne sont pas exposés plein sud.



Trop de soleil ne convient guère à ces petites merveilles, il grillerait leur feuillage. Trop d'eau pourrait bien leur être fatal. Réservez-leur donc des endroits mi-ombragés, aux sols frais, bien drainés.



Le saviez-vous ?

L'intensité du bleu des feuillages varie avec les saisons : c'est au printemps que les jeunes pousses présentent les nuances les plus vives.



L'astuce Maison.com

Ces petits conifères réussissent très bien en bac, à la condition que ces derniers soient suffisamment larges, soit d'au moins 30 cm de diamètre, afin de limiter les risques de dessèchement. Il faut, par ailleurs, impérativement les placer à mi-ombre et ne pas hésiter à les pailler d'une bonne couche d'écorces de pin.