Eau de pluie, eau gratuite !

Ferme de Gally
L'eau de pluie est non calcaire : les plantes adorent ! Elle est gratuite. Et là, c'est vous qui appréciez ! Voici un truc pour récupérer l'eau du ciel afin d'arroser fleurs et légumes sans vous ruiner tout l'été.
Pour récupérer l'eau de pluie du toit, pensez à installer un clapet qui permet de diriger le flux vers les cuves

Pour récupérer l'eau de pluie du toit, pensez à installer un clapet qui permet de diriger le flux vers les cuves
©Gally

Pour recueillir l'eau de pluie, rien de plus simple.

Vous disposez dans le jardin - un peu à l'écart si possible ! - une ou plusieurs cuves à l'ouverture large.

La "récup'" est alors passive : vous attendez patiemment que vos réservoirs se remplissent.

Mais comment accélérer le mouvement ? Sachez qu'une bonne pluie, c'est au moins 100 litres d'eau par mètre carré.



Rien qu'un pan de votre toit peut vous fournir de grandes quantités d'eau pour arroser votre jardin. Pour la récupérer, il vous suffit de placer vos réservoirs à proximité des descentes d'eau de vos gouttières. Insérez dans ces descentes un clapet qui vous permettra de diriger le flux vers vos cuves. Optez pour les modèles qui se ferment.

Ainsi, lorsque la cuve est pleine, inutile de détourner davantage d'eau. Il existe maintenant des modèles en plastique peu onéreux.

Mieux vaut couvrir en partie au moins vos réservoirs afin de vous



Le conseil de Maison.com

Vous pouvez également équiper ces réserves d'eau d'une pompe immergée qui alimentera un tuyau d'arrosage automatique.



Dicton :

"Sème tes pois à la Saint Patrick, Tu en auras à ton caprice".