Fertilisez gratis !

Ferme de Gally
Le "vert" est à la mode. Dans les engrais aussi. Découvrez ces engrais verts qui enrichissent votre sol le plus naturellement du monde.
Les engrais verts

Les engrais verts
©Gally

De l'engrais vert, de quoi s'agit-il ? Ce sont des plantes (d'où le qualificatif de "vert") que l'on sème dans les parties vides du potager ou tout autre endroit du jardin où la terre est nue. Ils poussent, empêchant l'installation des mauvaises herbes et gardant en réserve dans leurs organes les ressources alimentaires du sol.



Ils sont ensuite enfouis dans la terre par bêchage pour s'y décomposer et restituer les éléments minéraux qu'ils contiennent aux plantes cultivées à cet emplacement. Ils sont surtout employés, à l'automne, dans les espaces du potager libérés par les récoltes. Ainsi la terre n'est pas nue durant l'hiver.



Ils se divisent en deux familles : les légumineuses (trèfle incarnat, vesce et luzerne) capables d'utiliser l'azote de l'air et ainsi d'enrichir le sol ; les crucifères (moutarde, navette, colza) qui aèrent de plus le sol avec leurs racines nombreuses.



Griffez juste la surface du sol et ôtez les mauvaises herbes. Semez l'engrais vert à la volée en respectant les quantités préconisées sur l'emballage : elles diffèrent d'une espèce à l'autre. Quand vous aurez besoin de l'emplacement, vous faucherez les plantes quand elles seront bien développées (avant leur floraison, dernier délai). Laissez sécher une journée avant de les enfouir.



Le conseil Maison.com

Vous avez semé de grandes quantités d'épinards. Plus que vous n'avez pu en manger durant l'hiver ? Sachez que vous pouvez également l'employer comme engrais vert. Au printemps, avant qu'il ne commence à fleurir, passez la tondeuse sur vos rangs d'épinards, puis enfouissez la végétation hachée par un bêchage.



Dicton : "A la saint-Jérôme, hoche tes pommes."