Le Gardénia, fleur à l’envoûtante fragrance

Anne-Claire Riot
Petit arbuste buissonnant se parant de fleurs d’un blanc pur, le gardénia serait symbole d’amour fidèle et de sincérité dans les sentiments qui pénètrent l’être qui les offre.
Le gardénia ne fleurit qu’entre deux équinoxes, comme il a besoin de lumière pour s’épanouir

Le gardénia ne fleurit qu’entre deux équinoxes, comme il a besoin de lumière pour s’épanouir
©Office Hollandais des Fleurs

 


Clé-de-voûte du répertoire des chanteurs cubains, « dos gardenias » narre l’histoire d’un amant remettant à sa bien–aimée un duo de ces fleurs, métonymies de l’amour qu’il porte à son égard. Versatiles, elles menacent de s’éteindre si la belle est inconstante. Mélomane, le gardénia est aussi la fleur que Billie Holiday piquait dans sa brune chevelure avant de fouler la scène.


Ascendances asiatiques pour le gardénia au parfum suave et enivrant, qui prend racine dans les contrées tropicales. Ses notes riches et capiteuses ne peuvent que voiler notre fleur d’une gaze d’exubérance. Le mystère exotique exhalé par les effluves de fleur d’oranger, d’amande et de jasmin  emporte l’âme dans un périple olfactif.  


Les boutons du gardénia s’épanouissent en fleurs blanches à l’orée du printempset s’étiolent lorsque l’automne s’annonce. Capricieuses, leur floraison est éphémère comme elles s’ombrent en l’espace de deux journées. Arrosez-le délicatement et fidèlement, et brumisez ses feuilles d’un vert foncé brillant portées sur un mince pétiole, en épargnant les fleurs qui risqueraient de s’altérer.


Quelque peu exigeant, le gardénia se renfrogne si chaleur et lumière se font désirer. De la même façon, il est chagrin dans un sol alcalin. Veillez alors à conserver l’acidité de la terre avec un engrais spécial.