Jardinières : le secret de leur sobriété

Ferme de Gally
Assoiffées, vos jardinières fleuries ? Pas tant que cela. Bien préparées, elles supporteront votre absence estivale. Finies les mauvaises surprises du retour !
Des jardinières qui résistent à une longue absence.

Des jardinières qui résistent à une longue absence.
©Gally

Géraniums, pétunias, verveines rivalisent au balcon. Couleurs, abondance des fleurs, parfum... vous feraient presque regretter de partir en vacances. Ne redoutez plus la désolation du retour : fleurs fanées, feuillage sec... Pire encore, les plantes à l'agonie qui ne s'en remettront pas ! Balayez ce tableau noir.



Éliminez toutes les fleurs de vos jardinières avant de partir, y compris les boutons. Vous n'en profiterez pas puisque vous n'êtes pas là. Or ces fleurs transpirent beaucoup, augmentant les besoins en eau des plantes.

Pour la même raison, taillez toute la végétation sévèrement : vous stimulerez un nouvel élan de floraison, un peu plus tard en fin d'été. Juste lorsque vous reviendrez !

Placez vos jardinières à la mi-ombre
: il y fera moins chaud, elles auront moins besoin d'eau.



Enfin, n'oubliez pas d'arroser copieusement la veille de votre départ et d'ajouter à l'eau d'arrosage une bonne dose d'engrais spécial plantes fleuries. 15 jours à 3 semaines d'absence seront ainsi parfaitement supportables pour vos fleurs de balcon.



Le conseil Maison.com

Pour une absence plus longue, il existe des systèmes efficaces de carottes de terre cuite qui se fixent sur le goulot des bouteilles d'eau en plastique. Vous remplissez la bouteille d'eau, fixez la carotte au goulot et enfoncez cette dernière dans la terre de la jardinière bien détrempée. Au fur et à mesure des besoins de la plantes, l'eau sera pompée dans la bouteille réserve d'eau.



Dicton : "Quand il pleut le jour de Saint-Victor, la récolte n'est pas d'or."