Légumes en plates-bandes surélevées

Ferme de Gally
Les légumes sont gourmands. Certains exigent un sol bien particulier. La solution ? Surélevez vos légumes en leur apportant la terre idéale !
Vous pouvez opter pour un carré potager en mélèze.

Vous pouvez opter pour un carré potager en mélèze.
©Truffaut.fr

Votre terre lourde, caillouteuse fait échec aux carottes. Jamais vous n'arrivez à enrichir votre terrain suffisamment pour obtenir de beaux potirons. Faut-il renoncer pour autant ?



Non, cultivez vos carottes et vos potirons en plates-bandes surélevées comme dans les jardins du Moyen Âge. Au moins de 25 à 30 cm si vous voulez avoir un résultat. Davantage si en plus vous souhaitez soulager votre dos et éviter de vous baisser pour entretenir et récolter vos légumes.



Quelle que soit la hauteur, le principe est le même.

 



  1. Munissez-vous de piquets de châtaignier de 50 à 60 cm de haut (un tiers enterré pour un bon maintien) : comptez un tous les 30 cm.

  2. Tressez ensuite entre ces piquets des jeunes tiges souples de saule ou de châtaignier (plus durables) en les passant alternativement devant et derrière les piquets fichés en terre.

  3. Laissez chaque brin tressé dépasser le dernier piquet de quelques centimètre afin d'assurer un bon maintien.

  4. Remplissez ensuite l'espace ainsi délimité de la terre idéale à chaque légume. A changer chaque année, selon les espèces cultivées.




Le conseil de Maison.com

Ces bordures ont une durée de vie courte, de 3 à 4 ans. Badigeonnez de goudron de Norvège la partie enterrée des piquets afin de garantir leur longévité.



Dicton : "A la Saint-Gontran (28 mars), si la température est belle, arrivent les premières hirondelles."