Mimosas : Pluie d'or au pays du soleil

Ferme de Gally
Parfum envoûtant, couleur éclatante, le mimosa ensoleille le jardin ou la véranda quand la grisaille est maîtresse du ciel ! Essayez cet arbuste élégant même au nord de la Loire.
Les mimosas au pays du soleil

Les mimosas au pays du soleil
©Gally

Il y a un peu plus de deux siècles, on ignorait tout des mimosas.

Le Mimosa toucha les côtes britanniques en 1792 et ne parvint en France que près de 50 ans plus tard - les remous de la révolution sans doute ! Etonnant, non ? On le croirait natif du midi tant il y est répandu !



Ils sont deux à se partager la vedette chez nous : le mimosa d'hiver (Acacia dealbata), celui des parfumeurs, bel arbre à la silhouette souple ; le mimosa des 4 saisons (Acacia retinoides), fleurissant plus tôt, qui supporte mieux le calcaire.

Vous habitez la zone de l'oranger (en gros, le pourtour méditerranéen) ? Plantez votre nouveau mimosa, au soleil, dans le jardin, dans un sol bien drainé il poussera et se ressèmera. Inutile de tenter d'en fleurir le pied : leurs racines ne laisseront rien s'installer sous leur ombre.

Vous vivez sur une côte atlantique et bretonne ? Choisissez-lui un mur au sud.

Ailleurs, au nord de la Loire ? Rentrez-le en véranda tous les hivers, mais il préfèrera passer l'été en plein air au soleil. Attention la température ne doit jamais descendre en dessous de 5°C.



Le saviez-vous ?

Une blanchisseuse découvrit son bouquet fleuri, alors qu'elle l'avait déposé dans sa buanderie en boutons. C'est elle qui donna aux horticulteurs l'idée de forcer l'épanouissement avec de la vapeur d'eau.



L'astuce Maison.com


Si votre mimosa, planté dehors, a souffert lors de grands froids prolongés - ce qui est peu probable cette année ! -, attendez les beaux jours pour couper. L'apparition des nouveaux rameaux vous guidera. Il arrive même, après un gel sévère ruinant toute la partie aérienne, que les racines émettent de nouveaux rameaux à la base.