Pomme ou poire, les nashis ?

Ferme de Gally
Il vous est peut être arrivé de choisir par curiosité un de ces drôles de fruits asiatiques pour goûter. L'un d'eux, le nashi, s'acclimate facilement chez nous. Essayez d'en planter !
Pomme, poire, nashi ?

Pomme, poire, nashi ?
©Gally

Le nashi appartient à la même famille que les poires. Suivant les variétés, les fruits prennent la forme caractéristique d'une pomme "pomme-poire asiatique", les plus courants, ou légèrement allongée, qui leur vaut alors le surnom de "poire japonaise".



Tous ont ce même goût singulier, doux et sucré. De couleur bronze pour 'Kumoi' ("le ciel" en japonais) ou vert jaune comme 'Shinseiki' ("nouveau siècle" en japonais), très parfumé.

Méfiance : leur peau épaisse a un goût amer. Épluchage impératif !



A l'aise chez vous

Originaire d'Extrême Orient, le nashi devient, chez nous, un arbre très vigoureux. Il produit des fruits très rapidement, au bout de deux ou trois ans après son greffage sur un poirier en général. Au moment où il vous est vendu en somme. Ainsi l'année de la plantation vous pourrez déjà récolter vos premiers nashis. Entre août et octobre selon les variétés.



Le saviez-vous ?

Le nashi sauvage (Pyrus pyrifolia) croît naturellement en Chine centrale, dans une vaste région en climat tempéré. Son introduction au Japon date de l'Antiquité.



L'astuce Maison.com

Plantez deux nashis si vous voulez récolter des fruits. L'échange de pollen d'un arbre à l'autre est indispensable pour le développement des nashis. Choisissez deux variétés différentes à la floraison simultanée.