Purin d'ortie, la panacée du jardin

Ferme de Gally
Purin d'ortie pour éloigner les pucerons, purin d'ortie pour accélérer la décomposition du compost. Voici comment fabriquer vous-mêmes cette panacée gratuite pour toutes les plantes de votre jardin.
W33Malin

W33Malin
©Gally

Les orties sont riches en calcium, en potasse et en azote. Elles constituent un bon stimulant pour la croissance : c'est un peu un fortifiant pour vos plantes, plus à même par la suite à se défendre contre les agressions.



Allez récolter dans la campagne environnante 1 kg d'orties jeunes et fraîches. C'est le bon moment. Munissez-vous de gants pour éviter les brûlures.



Hachez grossièrement ces orties et laissez-les macérer, à couvert, dans 10 litres d'eau une dizaine de jours. Utilisez de préférence de l'eau de pluie.

Pour éviter les odeurs nauséabondes, ajoutez une poignée de poudre d'algues (lithothamnes).



Filtrez et conservez 2 à 3 semaines dans des récipients opaques dans un endroit frais. Employez votre purin "maison" à raison d'un litre pour 10 litres d'eau en arrosage au pied des plantes.

Pour activer la décomposition de votre compost, utilisez-le pur, une fois par mois, de juin à septembre.



Le conseil de Maison.com

Vous pouvez confectionner des macérations d'ortie : 1 kg de feuilles dans 10 litres d'eau froide pendant 12 heures. Utilisée après filtration, elle s'emploie non diluée, en pulvérisation sur le feuillage.





Dicton :



"S'il pleut le jour de la Saint-Georges (le 23 avril), toutes les cerises lui passent dans la gorge".