Construire un étang de baignade

Gabrielle Chamouleau
Toutes les étapes pour aménager un étang de baignade paradisiaque mettront votre patience et votre volonté à l'épreuve.
Une fois votre bassin rempli d'eau et vos plants de végétaux déployés, vous aurez le loisir de profiter d'instants contemplatifs, au contact d'un paysage apaisant.

Une fois votre bassin rempli d'eau et vos plants de végétaux déployés, vous aurez le loisir de profiter d'instants contemplatifs, au contact d'un paysage apaisant.
©DR

Aménager un étang de baignade se fait sur une durée d'un ou deux ans, avec un choix d'emplacement exposé au moins 6 heures par jour au soleil, pour assurer la croissance des végétaux. La profondeur de la zone à végétaliser doit avoisinner les 70 centimètres. Voici la marche à suivre pour construire votre future coin de paradis :


Etape 1 : creusez votre bassin d'agrément


Sur une pelouse, déterminez l'emplacement adéquat et munissez-vous d'une corde et de piquets de bois pour bien délimiter les dimensions de l'étang. En suivant ce tracé, retirez la pelouse et déboisez la surface. Creusez alors la terre, avec une pelle manuelle ou mécanique. Placez les monceaux de terre ainsi extraits dans une brouette.


Veillez à disposer l'étang en niveaux successifs quand vous creusez, afin de prévoir d'y déposer vos plants de végétaux de manière harmonieuse.


Etape 2 : l'installation des toiles


Vous devez placer, en vous adaptant aux dimensions de votre bassin, une première toile en membrane géotextile pour établir un contact direct avec le sol, puis une deuxième en membrane monocouche synthétique de caoutchouc. Effectuez un dernier dépot de membrane géotextile, puis achevez cette étape par une couche de graviers de 5 centimètres sur les zones plates de l'étang, pour que les plantes à venir puissent facilement s'enraciner.


Etape 3 : l'aménagement des bordures


Il vous faut à présent placer des roches taillées, de forme arrondie, pour maintenir les différentes couches de toile. Ces pierres seront policées par l'eau, avec le temps, et conféreront progressivement à l'étang un aspect de plus en plus naturel. Si vous souhaitez construire une petit cascade, érigez un mur avec différentes autres roches, puis procédez au remplissage de votre bassin, en ayant préalabement prévu la quantité d'eau requise. Pour oxygéner cette dernière, vous pourrez placer une pompe (en la surélevant à peine un peu, au fond de votre bassin d'aménagement), une cuve de filtrage, ou encore remplir l'étang de plantes oxygénantes (plus particulièrement de Ceratophylum Demersum).


Etape 4 : la plantation des végétaux


Vous devrez placer vos plants de végétaux avant les poissons, une fois votre bassin rempli d'eau, et ce, afin que ces derniers puissent se nourrir partiellement de la flore de l'étang. Les nénuphars, à l'achat, sont déjà prêts à être plongés dans l'eau, et vous n'aurez qu'à les faire doucement glisser à la surface, en les plaçant à la verticale. Procédez de même avec d'autres plantes aquatiques, telles que des laitues d'eau, des élodées et des Ceratophylum Demersum. Pour ce qui est des plantes terrestres, semez du gazon tout autour du bassin, avant d'effectuer des plants de fleurs d'iris, de lys et de roseaux.


Un tel chantier s'avèrera salutaire, malgré sa durée et son envergure, pour qui souhaite aménager un coin d'eau présentant d'autres aspects esthétiques et d'autres usages qu'une simple piscine naturelle.