Choisir un plantoir à bulbes

Ferme de Gally
Un beau parterre de tulipes ou de narcisses ne compte pas moins de 30 à 40 bulbes. Pour que la plantation ne soit pas fastidieuse, mieux vaut bien s'équiper.
Plantoir simple à main en acier et bois

Plantoir simple à main en acier et bois
©Gally

Existe-t-il plusieurs types de plantoir à bulbes ?


Oui, trois : le plantoir simple à main, cône tronqué en acier et poignée en bois ou en plastique ; le plantoir articulé, dont le cône métallique s'ouvre pour dégager facilement la motte de terre, actionné par une poignée en plastique, très utile dans les terres lourdes, qui collent aux outils ; le plantoir à manche long, en bois ou en fer, qui permet de planter sans se baisser. C'est de loin ce dernier le plus confortable.

Certains modèles sont gradués permettant ainsi de faire un trou à la profondeur désirée.


Comment bien se servir d'un plantoir à bulbe ?


Enfoncez le plantoir dans la terre, verticalement, en faisant des mouvements de rotation rapides, dans un sens plus dans l'autre. Les plantoirs munis d'un long manche sont équipés d'un marchepied permettant d'enfoncer l'outil en appuyant avec le pied. Extrayez la carotte de terre que l'on laisse à côté du trou. Calez le bulbe au fond dans le bon sens et rebouchez avec la carotte de terre contenue dans le plantoir.


Peut-on utiliser un autre outil pour planter les bulbes ?


Il est possible d'employer une pelle plantoir également, mais surtout pas un plantoir conique. En effet, il est primordial que le fond du trou soit plat afin d'encourager la croissance des racines du bulbe. Avec un plantoir conique, le bas du bulbe ne sera pas en contact avec la terre et risque de mal s'enraciner.