Crocheter recyclé

Charlotte Roulleau
Crocheter des objets de déco en sacs plastiques recyclés c’est l’action soutenue par les « Filles du facteur » ……une association crée par Delphine Kohler et un groupe de femmes dynamiques et entreprenantes dont la philosophie est basée sur l’écologie, et la devise « Ne pas jeter, collecter, recycler ».
Cabas en sacs plastiques fabriqué en France par l'atelier Caravansérail H 32 cm L 35 cm

Cabas en sacs plastiques fabriqué en France par l'atelier Caravansérail H 32 cm L 35 cm
©Filles du facteur

Une histoire

Les « Filles du facteur » perpétuent l’histoire d’une boutique « Facteur Céleste » implantée rue Quincampoix à Paris. Cette boutique équitable avant l’heure bordée de jardinières d’herbes aromatiques, accueillait des créateurs de talent combinant la philosophie de l’éthique et du recyclé, des ventes de textiles venus du monde entier, un café–bébé et des ateliers de tricot et crochet, le lieu était sympathique et l’on venait chiner l’accessoire, le vêtement ou l’objet « vu nulle part ailleurs ». Fin de l’histoire en 2006 et début d’un projet.



Un projet

La marque remarquée par Monoprix la fait participer à une opération de développement durable.

Facteur Céleste se structure en association : « Les Filles du facteur » Facteur céleste se veut acteur solidaire, facteur de lien social, et transmet sa philosophie aux Filles du facteur membres de la communauté, et tisse un pont entre la France et l’Afrique.

Le projet de recyclage du sac plastique est lancé, basé sur les valeurs de l’écologie et l’aide au développement, mais aussi la protection du savoir faire des femmes africaines et par le même biais l’autonomie des femmes immigrées de la banlieue parisienne à travers des ateliers d’insertion. Et ça marche !



Une association

L’association « Filles du facteur » crée en 2008 sous la houlette de la créatrice vivant entre le Burkina Faso où elle réside partiellement et Montreuil sa base arrière est soutenue vaillamment et sans relâche par de nombreuses « Factrices ».

L’objectif : protéger et développer le savoir faire manuel en voie de disparition, tout particulièrement donnée par la transmission du savoir, l’éveil à la création, l’autonomie et l’échange entre cultures et individus.



La technique

Le sac plastique est récupéré, rangé et entreposé par couleur, puis découpé en lanières et mis en pelotes pour pouvoir être crocheté ou tissé selon une technique ancestrale. Le résultat est bluffant et l’on se prend à regarder le sac plastique d’un œil différent, le sac noir ou rouge par exemple est moins facile à dénicher que le bleu ciel ou le jaune.



A Paris la collecte de sacs se fait 5 rue Perrée dans le 3ème arrondissement, venez déposer où envoyer les sacs que vous aurez collecter, mais attention le sac doit être propre !



Les ventes se font en ligne, les objets sont photographiés et mis sur le blog avec leur dimension et leur prix.

Chaque objet est unique car fait artisanalement et réalisé avec des sacs différents.





Liens :

Le blog : http://fillesdufacteur.typepad.com/

Une boutique en ligne : www.facteurshop.com

Adhérer : http://fillesdufacteur.typepad.com/fillesdufacteur/adhesion-filles-du-facteur.html